Masseube en quelques chiffres

Superficie : 2103 hectares
Habitants : 1604 (rapport INSEE 2010)
Densité : 76,3 hbts/km2 (rapport INSEE 2010)
Code Insee : 32242
Code postal : 32140
Latitude : 43° 25' 46.91'' N
Longitude : 0° 34' 46.88 O

 

Présentation

La commune de Masseube est située dans le sud-ouest de la France. Elle fait culturellement partie de ce vaste espace de civilisation nommé "Occitanie" ou "Pays d'Oc", constitutif du sud de la France, s'étendant depuis sa barrière sud constituée de la chaîne pyrénéenne et de la Méditerranée jusqu'au Limousin et à l'Auvergne au nord, et d'est en ouest de la chaîne alpine jusquà l'océan atlantique.

Le point commun de ces territoires était jusqu'à la fin du XIXe siècle non seulement la locution occitane mais aussi l'art de vivre.
L'ancienne et prestigieuse langue d'oc, ou langue des troubadours est alors désignée sous le terme de "romane".  Sa pratique populaire a librement évolué depuis l'époque médiévale en six dialectes majeurs (gascon, languedocien, provençal, vivaro-alpin, auvergnat, limousin).

Cette communauté dont la façon de vivre et de se comporter que l'on nomme "civilisation" ; est évoqué dans le tome I de l'ouvrage l'IDENTITE DE LA FRANCE, de Fernand BRAUDEL, historien majeur du XXe siècle dont l'apport fut fondamental dans la révolution que connut cette science, en donne une définition remarquable l'IDENTITE de la FRANCE).

Dans l'ancienne province de Gascogne, Masseube était bastide du Comté d'Astarac, où le Comte, un des co-fondateurs avec l'Abbé de l'Escaladieu, tenait "cour de justice".
D'est en ouest, on parlait gascon de l'ouest du cours de la Garonne jusqu'aux rivages atlantiques, sur un vaste espace alliant la chaîne pyrénéenne et ses multiples vallées à Bordeaux et l'estuaire de la Gironde.
 

 

Environnement administratif

Administrativement, la ville appartient à la plus vaste région française, "Midi-Pyrénées", qui regroupe 8 départements du sud-ouest, autour de la métropole régionale Toulouse, éloignée de 70 kilomètres ; elle est située dans le département du Gers, dont la Préfecture Auch se trouve à 25 kilomètres.
Elle est partie intégrante de l'arrondissement de Mirande, siège de la sous-préfecture.
Masseube est chef-lieu du canton le plus au sud du département, frontalier des Hautes-Pyrénées toutes proches.
Dans un cadre intercommunal, elle est membre fondateur de la " Communauté de communes Val-de-Gers " qui réunit 32 communes.

Préfecture du Gers
Sous-Préfecture de Mirande
Canton : Masseube
Conseil Régional Midi-Pyrénées
Conseil Général du Gers
Communauté de communes Val-de-Gers

 

 

Relief :

Le département est caractérisé par son important réseau hydrographique, lié à la proximité de la chaîne pyrénéenne. Il s'inscrit comme un plateau surbaissé dans la courbe formée par la Garonne, entre le Plateau de Lannemezan et la plaine alluviale qui serpente entre Toulouse et Bordeaux.
D'une hauteur moyenne de 250 mètres au sud en Astarac (380 mètres à Montlaur-Bernet, à côté de Masseube, point culminant du département), il s'abaisse à 70 mètres aux limites nord de la Vallée du Gers et aux limites ouest, dans la Vallée de l'Adour à proximité des Landes.
Les cours d'eau nés dans les Pyrénées (Save, Gers, Arrats, Gimone et Baïse) sont happés vers le Nord depuis le Plateau de Lannemezan et vont se jeter par la rive gauche dans la Garonne au-travers le Gers, en s'écartant en éventail les-unes des autres. Ce sont ces cours d'eau qui ont sculpté le relief caractéristique du Gers, marqué par plateaux et collines, entaillées de profondes vallées dont la dissymétrie des versants (versant Est court et abrupt appelé "Côteaux" et versant Ouest long et en pente douce appelé "plaine") est caractéristique d'un relief unique et singulier qui rend difficile la circulation transversale.
En Astarac, ces vallées font cinq à six kilomètres de large ; leur versant "est" est abrupt, alors que leur versant "ouest" est en pente douce ; le pays est rural, avec de petits villages et de nombreuses fermes isolées, où se pratique une polyculture fondée sur le blé, le maïs et la vigne, auxquels s'ajoute l'élevage des bovins et des volailles.

Masseube se trouve dans la vallée du Gers, qui a donné son nom au département ; elle est traversée par la départementale 929, voie en longues lignes droites, tracée suivant un axe naturel nord/sud parallèle à la rivière, qui relie AUCH (où elle se fond avec la Nationale 21) aux Pyrénées centrales et à leurs stations de ski, via Lannemezan, et à l'autoroute A.64 assurant la liaison entre Toulouse, les vallées pyrénéennes, la côte Atlantique et l'Espagne via Tarbes et Pau. Cette voie est l'axe naturel privilégié reliant Bordeaux aux stations de ski pyrénéennes.

Climat :

Largement ouverte sur le Golfe de Gascogne, la région bénéficie d'un climat de tendance Atlantique réchauffé par une latitude méridionale, avec influence marquée des Pyrénées et de leur Piémont.
Les températures sont sans excés, la moyenne annuelle se situant à 12, 5°, le mois le plus frais étant janvier avec une moyenne de 4° 6 et le plus chaud juillet avec 21°. Les précipitations sont de l'ordre de 700 mm, avec des pluies poussées par les vents atlantiques l'hiver, beaucoup plus rares en été où elles peuvent tomber en gros orages.
Les vents dominants viennent de l'ouest, "vents de derrière" ; les maisons rurales étaient autrefois orientées pour s'adapter à cette intempérie : ouvertes à l'est, closes à l'ouest. Les vents d'est, génériquement nommés "vent d'autan" sont plus rares à Masseube ; ce climat se stabilise en été et en automne où l'ensoleillement est remarquable.

 

Population :

A l'instar du Gers, premier département agricole français, frappé dès la fin du XIXe siècle par les effets d'un exode rural massif vers les grandes cités provoqué par les révolutions industrielles successives et par l'urbanisation démesurée qui en était le corollaire, dont la population chuta de 350.000 habitants dans les années 1880 à 170.000 un siècle plus tard.

Masseube, cité prospère dont la population s'établissait à 1806 habitants lors du recensement de 1866 n'en comptait plus que 1242 en 1954. Depuis, la courbe s'est inversée et après une période de stabilisation, la progression a repris puisque le recensement de 2006 comptabilise 1500 habitants.

Labellisée "station verte de vacances", au pied des Pyrénées, de leurs stations de ski et de leurs sentiers de randonnées, l'accueillante Masseube jouit d'une exceptionnelle situation géographique puisque les stations balnéaires basco-landaises atlantiques sont à moins de deux heures d'autoroute, trois heures pour les stations méditerranéennes du languedoc, que la proximité de la métropole régionale lui permet de bénéficier de tous les avantages liés aux grandes villes, tout en conservant le calme, la quiétude, le charme, la sérénité et la qualité de vie dont Gers est synonyme.